Accueil | Contact
       Ecoresponsable
Les visites

Mardi 6 janvier trois classes sont allées visiter le centre de tri de la Metro, Athanor, à La Tronche.

Cette usine réceptionne et trie le contenu des différentes poubelles, par des moyens automatiques et par un tri manuel effectué par une trentaine d’ouvriers spécialisés.

Environ un tiers des matières organiques présentes dans les poubelles grises est envoyé vers un centre de compostage, puis épandu dans des zones agricoles.

La moitié des matériaux recyclables présents dans les poubelles vertes (canettes, cartons, certains plastiques…) est extraite puis recyclée pour d’autres usages industriels.

 

Contre-rendu de la visite d'ATHANOR

I.            LES INSTALLATIONS

Le centre de tri ATHANOR est composé de trois installations même si nous n’en avons visité qu’une seule (centre de traitement des déchets recyclables).

1ere installation : l’incinérateur

Son rôle est de bruler les déchets non recyclables afin de récupérer la chaleur des fours pour chauffer aujourd’hui 40 000 logements grenoblois.

Cet incinérateur a été construit en 1972 et à l’origine il servait à chauffer uniquement l’hôpital.

2nd installation : le centre de tri

Ce centre permet de trier plusieurs types de déchets recyclables :

-      Le papier

-      Le carton

-      Le plastique

-      Le fer

-      L’aluminium

3ème installation : le centre de compostage

Elle n’est pas présente sur le site de la Tronche mais se trouve sur la commune de Murianette.

Ce centre entasse les déchets biodégradables, les brasse ce qui permet la fabrication d’engrais. Celui-ci est ensuite offert aux entreprises ou aux particuliers qui en ont besoin.

Ces trois installations appartiennent à la Métro qui est la communauté de commune de Grenoble et de 49 communes voisines.

 

II.          LE  FONCTIONNEMENT DU CENTRE :

Les camions poubelles arrivent à l’accueil du centre, ils se positionnent sur un pont bascule qui permet d’obtenir leur poids à l’arrivée. Les camions vont ensuite décharger les déchets sur un quai et une fois vide ils sont repesés ce qui permet d’obtenir le poids des déchets qu’ils ont déposé.

Les déchets recyclables passent dans un cylindre que l’on appelle une passoire qui permet d’effectuer un premier tri en fonction de la taille : les petits déchets tombent alors que les gros restent dans le cylindre.

Ø  Les gros déchets sont ensuite envoyés en salle de tri où des agents enlèvent les indésirables (on parle de tri des monstres). Ces indésirables peuvent être : des bouteilles de gaz, des sapins de noël, des fours micro ondes, des vélos, des matelas, etc.… Les agents enlèvent également les sacs plastiques qui seront ultérieurement brulés.

 

Ø  Les petits déchets tombés du cylindre vont sur un autre tapis nommé crible balistique : c’est un tapis en pente qui sursaute. Ce tapis permet de séparer les corps plats (papiers, cartons) des corps creux (bouteilles plastiques et briques alimentaires). Les corps plats sont envoyés sur un autre tapis et les déchets creux sont envoyés vers le bas pour être traités.

Sur ces deux chaines de traitement il y a des électro aimants qui permettent d’aimanter tout le fer.

Le centre dispose également de 7 trieurs optiques et chacun reconnait un type de matière. Par exemple dans les corps creux, le trieur optique va permettre de séparer les plastiques transparents et les plastiques opaques.

Un autre système  permet de récupérer l’aluminium sur le tapis des corps plats : c’est le système à courant de Foucault, il s’agit d’un courant alternatif qui permet d’éjecter l’aluminium sur un autre tapis.

Au bout de toutes cette série de tapis, un dernier tri est effectué par des agents qui enlève une dernière fois les erreurs de tri  (film plastique, couches…).

A la fin du tri les déchets sont stockés dans des bennes différenciées situées sous la salle de tri. Ces bennes sont constamment pesées et dès qu’elles atteignent le poids maximum, les déchets tombent dans une presse qui va les compacter afin de fabriquer une balle : son poids est  de 1 tonne environ et son volume de 1 m3 .

Ces balles sont ensuite stockées en attendant d’être vendues à des usines de recyclage.

 III.       QUELQUES CHIFFRES CLES

Le centre de tri traite par an :

·         87.000 tonnes de déchets non recyclables.

·         30.000 tonnes de déchets recyclables.

Il récolte les déchets d’environ  600 000 habitants.

Il emploi 80 à 90 personnes.

La gestion des déchets représente la première dépense de la Métro  soit un coup de 50 millions d’euros / an

Les balles sont vendues à des prix différents selon la matière :

1 T de papier = 90 €

1 T de plastique = 250 €

1 T d’aluminium = 500 €

La France produit 391 kilos de déchets /habitant/an

Nos poubelles d’ordures ménagères (poubelles grises) sont constituées de 32% de matières organiques c'est-à-dire de déchets compostables.

Nos poubelles de déchets recyclables sont constituées de 65% de papiers

 

A consulter également
   Rond-Point du Villaret - Susville - 38350 La Mure - Tél : 04.76.81.52.60 - Fax : 04.76.81.52.62 - E-mail : lpp.sec@formation-industries-isere.fr